Samir Abdelli : Dieu ait pitié des martyrs de La Tunisie

Hier, le samedi, les mains des traitres ont atteint premier sergent à l’armé national « Saïd Ghozlani », dans un attentat terroriste lâche et froussard lorsque le martyr était non armé à sa maison et entre sa famille, dans la zone de Sbiba de gouvernorat de Kasserine.
Et j’ai pitié de l’âme de ce héros, et je présente mes sincères condoléances pour ces parents et sa famille, et je suis confiant que les forces de sécurité et l’armé national vont venger notre martyr comme ils ont vengé tous nos martyrs avant lui et ils vont, tôt ou tard, rattrapés cette bande terroriste lâche et froussard.
J’invite notre police et garde nationale et nos soldats à plus de prudence et d’attentions totales, et surtout que le désespoir de cette petite bande de terroriste et leur isolement va les guider à ce genre d’attentats traitres confirment une autre fois leur incapacité de votre confrontation seulement si vous êtes non armé.
Que dieu ait pitié de notre martyr et que dieu donne à sa famille la patience et le courage, et nous sommes à dieu et à lui nous retournons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *